Hater App Avis – Des rencontres grâce à ce que l’on déteste ?!

Hater App Avis

Vous pensiez qu’on avait fait le tour, et qu’on avait tout vu en terme de site ou d’applications de rencontres ? Et bien figurez vous que non !

Aujourd’hui on va donc parler de Hater, la nouvelle appi de dating en vogue !

 

Une Appi de rencontres qui vous unit selon ce que vous détestez ?

 





Et oui, Hater prend le sujet à l’opposé de ses concurrents qui eux, se basent avant tout sur des affinités communes tels les passions, hobbies ou encore religion. A la base Hater a été imaginée par Brendan Alper, et ce n’etait qu’une simple blague, qui finalement marche plutôt bien.

Hater se base sur ce que vous détestez ! Et si ce point commun plutôt particulier pouvait vous aider à trouver l’amour ?

Car oui, autant que tout le monde aime plein de choses, on en détestes tous tout autant ! Et ce que l’on détestes pourrait devenir un véritable centre d’intérêt !

Bon il faut savoir que pour le moment l’application Hater n’est pas disponible en France, et est dispo que sur IOS. Il faudra patienter un peu pour détester à tout va sur votre téléphone android !

 

 

 

L’app Hater si différente de ses concurrents ?

 

Bon si le concept est assez décalé pour plaire et avoir un certain succès, qu’en est-il vraiment de l’application en elle même ?

Car les applications rencontres pullulent sur les play store, et elles se ressemblent toutes plus ou moins.

Mais Hater là aussi se démarque un tant soit peu. Si avant il suffisait de Swipper à gauche ou à droite pour dire qu’on aime ou on aime pas comme sur Tinder ou Lovoo par exemple, sur Hater nous aurons 4 possibilités !

Il suffira en effet de swiper vers le haut pour adorer (Love), vers le bas pour détester (Hate), et de balayer vers la gauche pour ne pas aimer (dislike), ou sur la droite pour aimer (like).

 

Et bien oui, nous pourrons swipper à gauche et à droite pour dire que l’on apprécie ou non, mais on pourras également swipper vers le haut et vers le bas, si l’on détestes ou si l’on est carrément fan !

C’est assez plaisant, puisque au final Hater, suit sa ligne éditoriale même au niveau du fonctionnement !

 

 

Qu’en est-il du fonctionnement et du reste de l’application hater ?

 

Cela serait trop facile d’en rester là, et puis le concept ne serait rien sans une touche supplémentaire ! Ainsi outre les profils à balayer, et surtout afin de faire tourner la machine à trouver l’amour (algorithme de matchmaking) il faut des centres d’intérêts.

Et là encore on va parler de ce que vous détestez. L’application recense donc plus de 3000 sujets que certains apprécient, mais qu’une grande majorité déteste, comme par exemple, les élections présidentielles, les chaussettes avec les tongs, marcher dans le sens inverse sur le trottoir etc ..

En fonction donc de ce que vous détestez, votre géolocalisation, et d’autres critères plus basique, Hater vous proposera des profils avec lesquels vous êtes susceptible de correspondre !

 

Une application réservé aux Haters ? Mon avis !

 

Bien évidemment que l’application Hater n’est pas réservé aux haters, ou à ces personnes qui détestent à peu près tout. Elle vise plus ou moins tout le monde, car comme je le disais plus haut on détestes tous quelque chose.

Et ce petit quelque chose pourrait être un point commun, voir même le début d’une grande histoire.

Personnellement, je pense que cela peut être amusant et cela changera de Lovoo. C’est une façon différente d’aborder la rencontre ligne. Pour une fois que l’on a pas à mettre en avant des qualités ou ce que l’on aime pour espérer trouver quelque qui aime la aime chose.

Bref, Hater n’est pas encore disponible en France comme je vous le disais, mais au vue du succès qu’elle a réçu lors de sa sortie à New York (en beta test) à New York, je pense qu’elle sera tardé à arriver en France.

 

Et toi, que penses-tu de Hater ? De son concept ? Laisse ton avis dans les commentaires !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

5.00 avg. rating (89% score) - 2 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *