Durant le confinement, les applis de rencontre innovent

application rencontre mobile

La pandémie de la Covid-19 a incité les célibataires du monde entier à se confier, et à chercher de nouvelles façons de faire des rencontres. La situation a contribué à faire connaître de nouvelles applis de rencontre, et à offrir un regain de popularité aux plateformes dédiées. En quelques mois, les plateformes comme POF, Grindr, Tinder, ou même Lumen ont connu un succès sans précédent. Des sites qui ont dû adapter leur fonctionnement à l’accroissement des demandes, et apprendre à répondre à des besoins de plus en plus spécifiques.

Au cours des derniers mois, les applications de rencontre ont revu les possibilités qu’offrent les rencards virtuels. Chez Tinder, le confinement a (enfin) été l’occasion de lancer les appels vidéo. L’appli de référence des célibataires tous âges confondus a également ajouté une fonction “Mode global” grâce à laquelle vos rencontres ne se limitent plus à votre zone géographique. Chez Hinge, la première résolution a été d’intégrer un badge de rencontre virtuel. Celui-ci peut être utilisé par les utilisateurs qui veulent indiquer qu’ils sont en rendez-vous virtuel. Les améliorations sont aussi présentes chez Bumble, première appli de dating 100% féministe. À l’image de Tinder, la plateforme a réduit les limites de sélection géographique pour augmenter vos chances de rencontrer des personnes situées à l’autre bout du monde.

L’application est allée jusqu’à proposer l’échange de notes audio pour optimiser la confidentialité des contenus partagés entre célibataires. Rappelons que Bumble s’armait déjà d’une fonction « appels vidéo », qui a fait exploser son taux de fréquentation depuis le début de la pandémie.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *