Pourquoi les hommes sont-ils souvent déçus des sites de rencontre éphémères

Pourquoi les hommes sont-ils souvent déçus des sites de rencontre éphémèresSi vous voulez sortir d’une période de célibat bien trop longue à votre goût, ou qu’au contraire, après une relation de plusieurs années, vous n’aspirez qu’à prendre un peu de bon temps, les sites de rencontre éphémères peuvent vous paraître être la solution idéale. La possibilité de rencontrer des dizaines de filles dans votre région, que vous n’auriez certainement jamais croisé dans votre vie de tous les jours est certes attrayante. Mais avec de grands pouvoirs viennent de grandes responsabilités. Et il n’est pas toujours facile de garder la tête froide, et ne pas sombrer dans une attitude consumériste et obsessionnelle avec ce genre d’applications. Décryptage des raisons du divorce entre certains hommes et les sites de rencontre sans lendemain.

« C’était devenu une véritable obsession »

Le principal avantage que présentent ses applications de rencontre éphémères, en tout cas pendant les premières semaines d’utilisation, c’est la possibilité de pouvoir rencontrer de nouvelles filles presque tous les jours. Pour vous attirer, et surtout vous garder sur leur plateforme, elles font défiler devant vos yeux des dizaines, centaines de photo de femmes toutes plus belles les unes que les autre sur votre écran. Et vous font miroiter la promesse de les rencontrer en un seul clic (plus d’information sur les sites de rencontre éphémères sur www.rencontresanslendemain.net).

Clément nous raconte son expérience sur ce genre d’applications : « Les premières fois où je me suis connecté, j’en avais presque le tournis. Dans mon travail, et mon quotidien de manière générale, j’évoluais dans un environnement très masculin. Je croisais rarement des filles, ce qui ne facilitait pas vraiment les rencontres. Avec ce genre de site, j’avais l’impression d’être à Disneyland. Il me suffisait d’envoyer une demande pour discuter avec une célibataire qui ne m’aurait même pas donné l’heure si je l’avais accosté dans la rue. C’était vraiment génial ! ».

Mais avec le temps, Clément se rencontre que cela n’a pas que des avantages. Très rapidement, ces applications deviennent une véritable obsession. Dont il a du mal à se défaire, et qui met même en péril son travail et ses relations sociales : « Je n’arrivais plus à m’arrêter. C’était devenu un réflexe maladif. Quand je me levais, ou juste avant de me coucher, c’était la dernière chose que je faisais. Au travail, impossible de décrocher. Mon supérieur m’a plusieurs fois la remarque que j’étais distrait, pas aussi impliqué que d’habitude. Et mes amis en avaient carrément marre de faire la discussion à un mur, qui ne s’intéressait qu’aux profils d’inconnues sur son smartphone ». Il était temps de décrocher.

 

sites de rencontre éphémères

Marre de draguer dans le vide

Mais ce n’est pas la seule, ni la plus grosse déception que connaissent les hommes qui utilisent ces applications de rencontre éphémères. Car le fait d’accumuler les échanges, mais aussi les rencontres, avec des personnes que vous ne connaissez ni d’Eve, ni d’Adam, vous augmentez aussi les risques d’avoir de mauvaises surprises.

Clément raconte très bien le gap qu’il peut y avoir entre un profil et des échanges par smartphone interposé, et la réalité d’un rendez-vous en chair et en os. « Sur les plusieurs mois que j’ai passé sur ces applications de dating, les bons rencarts se comptent sur les doigts d’une main. Et encore… J’ai eu énormément de mauvaise expérience. Des soirées entières à ne pas savoir quoi dire à la personne que j’avais en face de moi. A regretter d’être sorti de chez moi pour rencontrer cette fille avec qui je n’avais aucun point en commun, et qui m’avait simplement plu physiquement. Et je ne parle même pas de celles qui ne ressemblent pas du tout à leur photo de profil. Ou qui en ont choisi une qui date de 10 ans. Tout le monde déforme un peu la réalité sur les sites de rencontre, mais parfois, on a surtout l’impression qu’elles sont peuplées de mytho ».

Surtout, après quelques temps, Clément ressent l’envie de se poser. Et il réalise rapidement que ce n’est pas sur ce genre d’application qu’il va rencontrer la femme de sa vie. « Les relations que l’on nouent en ligne ne sont tout simplement pas fiables. On ne sait jamais si on peut faire confiance à la personne avec laquelle on discute. Parfois, je pressais la rencontre non pas parce que j’avais des idées derrière la tête, mais parce que je m’étais fait ghosté tellement de fois par des filles auxquelles je m’étais attaché que j’avais peur qu’elles me filent entre les doigts. Et c’est ce qui arrivait même avec les filles sérieuses, qui finissaient par me prendre pour un mort de faim ».

5.00 avg. rating (83% score) - 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *